logo Insalogo Insa

Open Access et évaluation de la recherche : sélection de vidéos

Le colloque qui s’est tenu les 13 et 14 octobre derniers interrogeait les relations entre l’évaluation scientifique et les publications en libre accès . L’Open access a-t-il fait bouger d’une manière ou d’une autre les modèles préexistants ? Des pistes innovantes peuvent-elles être proposées pour dépasser certaines limites de l’évaluation scientifique telle qu’elle se joue aujourd’hui ?

 

Vous pourrez retrouver l’ensemble des interventions du colloque en vidéo sur Canal-U. Nous avons choisi de vous en partager trois, dans lesquelles l’essentiel est dit, dépeignant le contexte de l’évaluation scientifique et la place des publications en libre accès :


L’évaluation de la recherche s’est construite sur la marchandisation de la production scientifique par les éditeurs qui en organisent le contrôle, la mesure, la gestion et l’organisation (C. Boukacem-Zeghmouri) de l’amont à l’aval (diffusion/valorisation). Les critères des rankings et du facteur d’impact dont ils alimentent la prépondérance, dévalorisent le nécessaire dialogue scientifique et faussent la visibilité de la recherche. Le libre accès pourrait être une solution pour replacer le chercheur au cœur de l'activité scientifique et reprendre la main sur les revues (M. Dacos). 

Chercheurs, négociez un addenda à votre contrat Editeur

En tant que Chercheurs, doctorants, vous êtes amenés à faire publier vos travaux de recherche chez des éditeurs  commerciaux. Sachez que vous pouvez présenter des avenants (addendum)  à ces contrats afin que vous puissiez négocier vos droits dans le respect de la législation, de la politique des sciences ouvertes (Loi de la république numérique art.30) ainsi que des instances européennes et mondiales.


Comment s’y prendre ?

Surtout n’essayez pas de changer le contrat type des éditeurs, il est préférable de soumettre  un avenant au contrat vous permettant de conserver certains de vos droits dans l’optique de rendre vos  publications accessibles à tous.

Cet avenant  va venir préciser certains articles du contrat ou ajouter des clauses.

Voici une liste non exhaustive sur lequel l’avenant peut porter :

  • le dépôt de la publication dans des archives ouvertes
  • La distribution de la publication dans le cadre d’un enseignement et de la recherche
  • La présentation de l’article à des fins non commerciales par une licence Creative Commons   

Si la négociation s’avère difficile avec l’éditeur, vous pouvez inclure à ces différentes propositions une clause d’embargo.

 

L’avenant devra être rédigé en deux exemplaires et signé par les deux parties (l’auteur et l’éditeur).


LOI pour une République numérique (ECFI1524250L ; 2016-1321) (2016). Disponible sur : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000033202746 (Consulté le
20/03/2017)


Droit d’auteur. (2017). Organisation mondiale de la propriété intellectuelle. Disponible sur : http://www.wipo.int/copyright/fr/ (consulté le 20/03/2017)

L’outil Dissemin ou comment les chercheurs reprennent le contrôle de leurs publications

Des millions d’articles scientifiques bénéficiant  de financement public ne sont pas accessibles librement. En tant que chercheur vous vous demandez comment profiter de la révolution du numérique pour  rendre accessible librement les  articles de recherche que vous produisez ?

 

A l’initiative de Marie Farge (directrice de recherche CNRS à l’ENS) et avec l’aide de quatre étudiants en informatique de l’ENS Paris, a été créé le 5 septembre 2015 l’association à but non lucratif CAPSH (Comité pour l’Accessibilité aux Publications en Sciences et Humanités) afin que les chercheurs puissent donner librement accès à tous les articles publiés dans des revues scientifiques à comité de lecture.

Pour lutter contre les  abonnements hors de prix des maisons d’édition dont les articles scientifiques leurs sont fournis gratuitement par les chercheurs, l’association CAPSH a créé la plateforme Dissemin.

Dissemin est un outil gratuit, qui permet aux chercheurs d’analyser et vérifier que leurs publications  sont librement accessibles pour leurs lecteurs. La plateforme moissonne les métadonnées des maisons d’édition ainsi que celle des archives ouvertes et identifie les publications par accès payant mais pouvant faire l’objet d’un dépôt en archive ouverture.

 

Nous vous invitons à tester Dissemin afin de voir si vos articles sont en accès ouvert.

 

Pour en savoir plus voir :

Association - Dissemin. (2015). Consulté 26 janvier 2017, à l’adresse http://association.dissem.in/

CAPSH. (2015). Accueil - Dissemin. Consulté 26 janvier 2017, à l’adresse http://dissem.in/

Farge, M. (s. d.). Les chercheurs reprennent le contrôle de la dissémination de leurs œuvres. I2D – Information, données & documents, me 53(2), 19‑19.

Farge, M., & Delpeuch, A. (2016). Dissemin: an open source information system for open access policies. Présenté à Open_Repositories_Conference_Dublin, Dublin. Consulté 16 janvier 2017,  à l’adresse http://openscience.ens.fr/MARIE_FARGE_ON_OPEN_ACCESS/2016_CONFERENCES_ON_OPEN_ACCESS/2016_06_14_OPEN_REPOSITORIES_CONFERENCE_DUBLIN/2016_06_14_Open_Repositories_Conference_Dublin_Abstract.pdf